Le plus célèbre des réseaux sociaux prend donc la même direction que Google en décidant de pénaliser les sites dont le temps de chargement est encore trop long. Une nouvelle de bonne augure pour les utilisateurs de la plateforme et en cohérence avec la stratégie du réseau social, qui avait déployé son format Instant Articles en 2015.

Les sites qui mettent plus de temps à charger seront moins visibles sur Facebook

Facebook est très sensible au retour de sa communauté pour améliorer son news feed. De nombreux retours ont fait remonter la frustration que pouvait générer les liens ne mènent nulle part. Le constat est simple, 40% des utilisateurs abonnent leur chargement si ce dernier dépasse 3 secondes. Pour remédier à cela, Facebook va par conséquent donner plus de visibilité aux sites optimisés, qui chargent plus vite donc, au détriment des sites plus lents.

Pour établir ce calcul plusieurs facteurs seront pris en compte comme le type d’appareil, la vitesse de votre réseau mobile ou bien votre connexion wifi. Par exemple, si vous avez une connexion plus lente, qui rencontre des difficultés à charger les vidéos, votre news feed vous proposera moins de vidéos.

Si on pousse un peu l’analyse du déploiement de cette nouvelle MAJ, on y voit aussi un excellent moyen pour Facebook de mettre en avant son format Instant Article. Bien qu’apprécié par la communauté, ce format peine toujours à trouver grâce aux yeux des marques. Facebook a d’ailleurs tout intérêt à faire décoller les Instant Article puisque la monétisation vient d’y être intégrée.

Pour améliorer la vitesse de votre site et ainsi éviter d’être pénalisé par Facebook, vous trouverez une page de conseils, proposé par le réseau social. D’ailleurs, vous pouvez aussi tester la rapidité de votre site grâce à Testmysite.withgoogle, un outil gratuit de Google ou prendre contact directement avec nos agences Brioude Internet afin de faire auditer votre site.

Cette mise-à-jour sera déployée progressivement au cours des prochains mois et Facebook précise que la majorité des pages ne devraient pas constater de changements.

/* focus automation */ /* focus automation */