C’est un fait, l’échange de liens via le système bien connu de guest blogging (ou articles invités/ sponsorisés) reste l’un des moyens les plus utilisés pour améliorer le référencement d’un site. Il s’agît de publier un article, écrit par une autre entreprise, pour mettre en avant l’un de ses produits, l’un de ses services ou l’une de ses actualités.

Lorsque le blog est géré de manière sérieuse, alors la publication d’articles sponso (ou invités) trouve tout son sens pour l’internaute, puisqu’en règle générale, ils ont un lien avec le thème du blog. Malheureusement, cette pratique est bien souvent détournée pour sur-optimiser le référencement uniquement.

Google renforce ses règles sur l’échange de liens

En effet, dernièrement le moteur de recherche a constaté une augmentation des spams via ce format d’article et va donc renforcer sa chasse à la sur-optimisation du guest blogging. C’est via son « Webmaster Central Blog » que Google a annoncé sa volonté de renforcer le cadre de l’échange de liens.

 » Google ne déconseille pas ces types d’articles dans les cas où ils informent les utilisateurs, éduquent le public d’un autre site ou sensibilisent votre cause ou votre entreprise. « 

Si le format n’est pas pénalisé par Google, le non-respect des règles imposées par ce dernier peut avoir un impact sur votre positionnement. Pour vous assurer de bien être dans les clous, voici les éléments à ne pas suivre :

  • Utiliser plusieurs fois le même contenu sur trop de sites différents
  • Utiliser le même contenu ou un contenu similaire sur des sites différents sans balises « canonical » et « nofollow »,
  • Placer trop de liens optimisés dans le même article,
  • Avoir recours à des rédacteurs qui n’ont pas d’expérience dans le sujet (autrement dit, qui produiront un contenu pauvre et sans grand intérêt pour les internautes)