Annoncé en octobre 2015 et lancé en février dernier, l’Accelerated Mobile Pages (AMP) a encore fait parler de lui ce mois-ci. Pour rappel, le format AMP permet d’afficher les SERPs (résultats d’une recherche) plus rapidement sur mobile. Une évolution logique de la part de Google qui contrôle parfaitement son virage « Mobile friendly« .

Priorité à l’AMP !

Dans la volonté de s’adapter aux évolutions de consommation, vu qu’il y a de plus en plus de mobinautes et qu’à contrario la lecture sur un terminal mobile peut s’avérer lente et peu optimisée, Google compte bien universaliser son format AMP. Jusqu’à présent réservé aux médias, ou sites qui produisent de l’actualité, Google AMP continue, doucement mais surement, la migration de son format. D’ailleurs, l’arrivée en août d’AMP dans les publicités avec « AMP for Ads » ne nous contredira pas.

appindexinglemondeVoilà qui nous amène au mois de septembre, durant lequel Google à discrètement annoncé que les résultats AMP allaient avoir l’avantage sur ce qu’on appel dans le jargon, les App Indexing. Pour ceux qui ne connaissent pas les App Indexing, ce sont des liens dirigeants vers des applications Android directement indexées dans les SERPs. Annoncé en 2014 par le géant américain, ce format apparaît comme un vrai atout pour les annonceurs. Néanmoins il ne réalisera pas les chiffres attendus en terme de trafic. Sur votre gauche, un exemple d’App Indexing avec le Monde.

Donc, entre deux résultats, ce sont les pages AMP qui ressortiront en priorité. Une information qu’il ne faudra pas prendre à la légère.

adsense_image-001

 

Bing Bang Bugs

Autre actualité (qui ne devrait cependant pas bouleverser nos habitudes sur l’hexagone puisque nous utilisons à plus de 92% le moteur de recherche Google), Bing le moteur de recherche made by Microsoft, vient d’annoncer qu’il « commençait ses tests AMP sur son application« .

L’Accelerated Mobile Pages fait donc intégralement partie des choses à savoir pour optimiser votre référencement. Cependant, quelques ajustements sont encore à prévoir ! En effet, pas plus tard que mardi dernier (27 septembre), plusieurs bugs ont été constatés avec les SERPs sur desktop. Le plus visible d’entre eux est que ce sont les résultats AMP qui sont apparus lors des recherches sur desktop, ce qui ne devrait pas être possible. Et sans surprise, ces liens ne mènent nulle part…

C’est via son « Tech Lead« , Malte Ubl, que Google a annoncé sur Twitter qu’ils étaient informés des soucis et qu’ils travaillaient dessus.

tweetamp

Enfin si vous souhaitez en apprendre plus sur les AMP, voici quelques liens utiles :

 

 

/* focus automation */ /* focus automation */