Tout ce qu’il faut savoir sur les clics dans Google Adwords

Lorsque vous lancez une campagne Google Adwords, le prix que vous payez correspond au nombre de fois où un internaute a cliqué sur une de vos annonces dans les résultats de recherche. Ce prix au clic est déterminé en fonction de l’enchère maximale que vous souhaitez payer et du score de qualité. Le score de qualité est une note sur 10 qui est attribuée à chacun de vos mots-clés. Cette note est déterminée en fonction de critères comme le taux de clics attendu, la pertinence de l’annonce et la pertinence de la landing page.

Le score de qualité a un impact sur votre coût par clic. Si vous proposez un CPC (coût par clic) maximum élevé mais que votre score de qualité est mauvais, certains concurrents avec un CPC moins élevé pourront vous passer devant les positionnements Google.

Votre score de qualité est affiché dans Google Adwords. Il vous suffit seulement de vous rendre dans l’onglet « mots-clés » et d’ajouter dans les colonnes « niveau de qualité » des mots-clés.scoredequalitegoogle

5 conseils avisés pour ne pas dépasser votre buget Adwords

  • Metez en veille les mots clés qui ont un score de qualité trop bas. Disons que si votre score de qualité est inférieur à 3/10 ou 4/10, vous devez faire en sorte de ne plus enchérir sur ce mot-clé. Pour cela, créez un filtre. Dans l’onglet « mots-clés » sur Adwords, cliquez sur « filtre ». Cliquez ensuite sur « niv. qualité » puis « <= » et insérez le chiffre trois dans la case à côté. Tous les mots clés ayant un score de qualité inférieur ou égal à trois s’afficheront et vous pourrez tous les mettre en veille d’un coup.
  • Ajoutez des mots clés négatifs. Vous pouvez par exemple choisir d’ajouter comme mot-clé à exclure « gratuit ». En effet, en tant que vendeur en ligne, il est plutôt logique que vos produits ne sont pas gratuits. Il est alors important que n’apparaissiez pas sur des requêtes tapées par des individus qui ne sont pas prêt à débourser un seul euro. En ajoutant des mots-clés négatifs vous évitez de gaspiller du budget pour des mots-clés qui n’en valent pas la peine.
  • Testez une diffusion la semaine mais aussi les week-ends et/ou la nuit. Il est à noter que de nombreux marchands mettent en pause leurs campagnes à partir de 21h et jusqu’à tôt le matin. Certains les désactivent même le week-end. Testez d’être présent quand vos concurrents ne le sont pas. Vérifiez alors précisément votre ROI pour ne pas jeter de l’argent par les fenêtres. Le calendrier de diffusion est facilement modifiable en quelques clics via l’interface Google Adwords.
  • Utilisez le générateur de mots clés de Google. Cet outil de planification de mots-clés est particulièrement intéressant car il permet de vous positionner sur des mots-clés de la longue traîne. Vous savez quels sont les mots-clés un peu moins recherchés mais à fort potentiel pour votre activité. Positionnez-vous sur ces-derniers sans chercher à renchérir sur des mots-clés beaucoup trop concurrentiels et surtout trop chers.
  • Pensez à désactiver l’optimiseur de CPC. Bien que cela soit un outil intéressant, cet optimiseur peut vous coûter très cher (jusqu’à +30% sur la note). En effet, Google va augmenter les enchères sur des mots-clés jugés pertinents. Notons que cette option fait augmenter votre budget mais est parfois utile afin de booster votre ROI. A vous de tester.

Et vous, quelles astuces utilisez-vous afin de ne pas faire exploser votre budget adwords et le garder sous contrôle ?

Langues en fête | Arobase | Navi Mag