MAJ : 06/06/207

C’est officiel, Google vient de confirmer la rumeur qui circulait depuis quelques semaines. Un adblock, qui aura pour mission de bloquer les publicités intrusives, va arriver sur Google Chrome dès le début d’année 2018.

Le moteur de recherche n’affichera donc plus les publicités sur les sites qui ne respectent pas les standards imposés par Google. Et cela, même pour les publicités détenues ou délivrées par le géant Américain.

Pour le moment, seulement deux types de formats publicitaires seraient dans la ligne de mire de Google. Les pop-up et les interstitiels qui ont un compte à rebours sur mobile ainsi que les pop-up avec compte à rebours et les sticky ads imposants sur Desktop.

À savoir que les sites qui ne jouent pas le jeu seront pénalisés. Rendez-vous en 2018 pour voir de quoi il en retourne.

________________________________________________________________________________________________

Que le petit monde de la publicité attache sa ceinture, de fortes turbulences sont peut-être sur le point d’arriver ! En effet, Google songerait à intégrer un adBlock nativement à son navigateur Google Chrome.

Si cette nouvelle en fera sourire certains et surprendra les autres, la décision d’installer un bloqueur de publicité dans son navigateur est à la fois une bonne nouvelle pour les internautes, mais aussi une jolie manœuvre de la part de Google.

Un adblock natif à Google Chrome au service de l’internaute

On ne vous apprendra rien en vous disant que, malheureusement, la publicité est parfois utilisée à outrance sur certains sites, quitte à dégrader fortement l’expérience utilisateur. Certains éditeurs n’hésitent d’ailleurs pas à utiliser tous les moyens pour générer des revenus supplémentaires comme des pops-up, des interstitiels, les vidéos automatiques, les redirections forcées, …

L’arrivée d’un adblock natif à son navigateur permettrait à Google de reprendre la main sur tous les formats publicitaires et obliger les éditeurs peu scrupuleux à plus se soucier de l’internaute. D’ailleurs, cela irait de pair avec les pénalités que Google a commencé à distribuer aux sites mobiles qui affichent des interstitiels et pop-up.

Depuis des années maintenant, Google a pour principal objectif de proposer une expérience utilisateur de qualité Sans doute, ce bloqueur de publicité permettrait d’assainir l’index de Google.

Un adblock nativement intégrer à Google Chrome pour devenir le leader des solutions de blocage de publicité.

L’autre raison de cette manœuvre se veut plus stratégique. Le nombre toujours grandissant de publicité a poussé de nombreux internautes à se tourner vers des bloqueurs de publicité, comme AdBlock. Rien qu’en France, nous sommes plus de 24% à utiliser AdBlock au quotidien pour repousser les publicités jugées comme intrusives.

adblockplus_promo

Une situation qui déplaît fortement à Google, qui enregistre de forts profits grâce à la publicité sur son moteur de recherche mais qui en plus doit payer pour que ses propres publicités soient visibles.

Intégrer nativement un bloqueur de publicité sur son navigateur, qui au passage est le navigateur le plus utilisé au monde, permettrait à Google de frapper fort. En effet, si vous êtes déjà équipé d’un adblock, pourquoi chercher à en installer, ou même à garder, les autres ? En destituant AdBlock et les autres, Google reprendrait le contrôle des publicités affichées ou non.

 

/* focus automation */ /* focus automation */